Accueil Magazine d'information sur les activités de l'institut Annuaire spécialisé du Liège Formulaire - Coordonnées de l'IML et plan d'accès
 
n°12

Faune de la Suberaie


Les trous pratiqués par le platype sont facilement identifiables. L’issue est hélas souvent fatale...

"Le Platype (Platypus cylindrus F.)"

Peut être avez-vous déjà remarqué sur certains chênes-lièges récemment écorcés, des petits trous d’environ 1 mm de diamètre, d’où s’écoule une sciure blanche, comme si quelqu’un avait utilisé une perceuse. Ne cherchez pas plus loin, le coupable est identifié : c’est le platype.

Cet insecte, d’apparence inoffensive, peut tuer un arbre en moins de 2 ans, et cause énormément de problèmes dans certaines régions. Tant et si bien que dans le Var, les organismes gestionnaires de la suberaie (ASLGF de la Suberaie Varoise et CRPF PACA) ont lancé un appel - pour l’instant resté lettre morte - auprès des pouvoirs publics afin de faire cesser les récoltes de liège pendant 2 ans, pour étudier le phénomène et tenter de l’enrayer.


En effet, des études ont montré que le platype s’attaquait préférentiellement aux arbres tout juste levés, puisque le fait de récolter le liège multiplie par 4 la fréquence des attaques.


Ce ne sont pourtant pas les trous pratiqués par l’insecte qui font dépérir l’arbre. Le platype, coléoptère de la famille des Platypodidés, est xylomycétophage : il transporte avec lui des champignons lignicoles (de type Ambrosia) qui se développent dans les galeries où il pond ses oeufs. Une fois écloses, les larves se nourrissent du mycelium. Bien que le mécanisme de la mortalité des arbres atteints ne soit pas clairement identifié, il semble que ce soit le champignon le responsable du dépérissement des chênes-lièges. Le platype n’est donc que le vecteur.


Il n’existe actuellement pas de traitement efficace contre ce fléau, il est donc urgent d’entamer des recherches.

 

 


Foires et Salons...


Bouchon :
le liège se défend

L'actu du liège...

P-O :
un Plan Stratégique pour le Liège


Vivexpo 2006
L'Homme et le Liège


Le Coveless :
un nouvel outil acquis
par l’IML

Flore et Faune
de la Suberaie

 
La Salsepareille

A LIRE :

La parla dels tapers
- Diccionarí del suro -

 


HAUT

 

 
Réalisation du site : CL'in design multimédia 04 68 54 33 25